Si comme moi vous vous sentez fatiguée, que votre corps est lourd, que tout vous semble plus fatiguant que d’habitude et que vous n’avez pas l’énergie pour entreprendre de nouveaux projets, vous souffrez peut-être du changement de saison. Lors des saisons dites de transition, c’est-à-dire en automne et au printemps, le corps doit puiser dans ses ressources pour s’adapter et ce n’est pas toujours facile. Cette adaptation est souvent plus difficile au printemps car notre corps peut avoir été affaibli par des rhumes à répétition pendant l’hiver (avec éventuellement des traitements antibiotiques), le pollen débarque et peut causer des allergies avec toutes ses conséquences, et souvent, notre corps a besoin d’une détox après toutes les raclettes qu’on a mangé pendant l’hiver. Sans pour autant changer votre mode de vie radicalement, vous pouvez aider votre corps à passer ce cap avec des gestes simples et commencer l’été pleine d’énergie .

Une détox, quand, comment ?

Une cure détox ne se fait pas n’importe quand, ni comment. On la conseille si vous vous sentez encrassée, un peu fatiguée, si vous avez du mal à digérer, vous avez des boutons, le teint terne… Attention ! Si vous êtes trop fatiguée ou malade la détox peut vous affaiblir encore plus et n’est donc pas conseillée. Pour ma part en mars et avril, j’ai décidé de faire une détox en douceur, sans utiliser des compléments alimentaires spécial détox comme la sève de bouleau ou la spiruline qui stimulent les organes. J’ai juste diminué significativement les sucres et les graisses, bu beaucoup d’eau plate et en complément je buvais 500 à 750ml de tisane à base d’artichaut et pissenlit pour aider mon foie et mes reins à éliminer. Au bout de 3 semaines environ je digérais beaucoup plus facilement et mon teint est plus lumineux. 

Aider les cinq émonctoires

Les émonctoires sont les organes qui “évacuent” les toxines de notre corps. Nous en avons cinq : le foie, la peau, les intestins, les reins, les poumons. Vous pouvez aider chaque organe, toujours en douceur, à faire leur travail. Pour la peau, par exemple, un masque à l’argile (avec pourquoi pas un peu de charbon actif) fera très bien l’affaire. Si vous ne savez pas comment faire vous-même votre masque, je propose une recette à personnaliser dans mon e-book gratuit. Pour les intestins, n’hésitez pas à faire une cure de probiotiques ou levure de bière pour reconstituer la flore intestinale. On l’oublie trop souvent mais le stress, la fatigue, les antibiotiques affectent beaucoup notre flore, il est donc essentiel d’en prendre soin pour une bonne digestion. Pour les reins et le foie, beaucoup d’eau et comme moi pourquoi pas une petite tisane (là encore attention si vous buvez de la tisane drainante vous devez impérativement boire de l’eau plate à côté).

Adapter son alimentation

Comme mentionné plus haut, une des premières choses à faire pour aider votre corps à évacuer les toxines, est d’adapter votre alimentation. On privilégie les fruits et les légumes, on essaie aux maximum de supprimer le sucre raffiné, on évite le café, thé, l’alcool, les produits chargés en gluten (type pâtes, pizza). Plus on mange des choses faciles à digérer et plus cela aidera le corps à reprendre des forces.

N’oubliez pas qu’il faut de la patience. Comme vous ne faites pas de changements drastiques il faudra quelques semaines avant de sentir des vrais résultats. Normalement en suivant ces conseils vous devriez quand même voir des changements au bout de 2 ou 3 semaines. Vous pouvez également booster votre moral en utilisant un roll-on d’huiles essentielles (notamment avec des agrumes) ou si vous avez un diffuseur (attention ne pas utiliser de brûle parfum).