Comment mieux supporter la chaleur ?

Comme pour beaucoup de choses, nous sommes inégaux fasse à la chaleur. Chaque corps réagit différemment lorsqu’il est confronté à des températures caniculaires. Cela dépend de la manière dont nous régulons notre température, si nous transpirons beaucoup ou pas… Avoir vécu 5 ans à Lisbonne où j’ai connu aussi des périodes de canicule et d’une manière générale des températures élevées tout l’été, j’ai trouvé des astuces pour résister et je me suis adaptée. Pendant ces quelques jours de canicule à Paris, j’ai remarqué que beaucoup de personnes souffrent énormément des hautes températures. J’ai donc eu envie de faire un article avec mes conseils pour survivre pendant ces phases malheureusement de plus en plus fréquentes.

Supporter la chaleur : une grande partie se trouve dans la tête

Je me rappelle, quand j’étais à Lisbonne, je suis sortie avec un garçon qui ne supportait pas du tout la chaleur. Autant vous dire que l’été pouvait être dur pour lui et il se plaignait souvent. A l’époque où nous sortions ensemble j’habitais à Lisbonne depuis plusieurs années déjà et je m’étais habituée à la chaleur. J’appliquais une règle simple : rien ne sert de lutter contre la chaleur, il faut l’accepter. Je m’explique. Plus dans votre tête vous combattrez cette sensation d’avoir chaud et plus vous aurez chaud. Il faut arrêter de s’agiter intérieurement et laisser faire. Oui, vous allez transpirer voire dégouliner et oui vous aurez chaud mais vous ne pouvez rien y faire. Si vous ne fixer pas votre mental sur la sensation de chaleur, vous verrez qu’elle sera tout de suite moins présente.

Un mot d’ordre : ralentir

En période de forte chaleur, il faut complètement oublier l’idée d’être productive. Vous devez ralentir au maximum pour ne pas trop vous agitez (physiquement cette fois-ci). Certes, à Paris ce n’est pas toujours facile surtout dans les transports où tout le monde court tout le temps. Cependant, c’est un des points les plus importants. Plus vous serez lente et plus votre corps pourra supporter de hautes températures. Ce n’est pas pour rien que dans les pays chauds on a l’impression que tout tourne au ralenti.

L’hydratation, oui mais pas trop

On nous répète toujours qu’il faut boire. On entend ce message dans les transports, à la télé ou à la radio. Alors oui, boire est très important même si vous n’avez pas la sensation de soif. En effet, vous transpirez constamment pour réguler votre température et vous perdez donc plus d’eau que d’habitude. Cependant, il ne faut pas trop boire car vous risquez de vous déminéralisez. Vous aurez donc ensuite moins d’énergie et votre corps risque de se retrouver dans un état d’inflammation. Buvez des quantités raisonnable d’eau mais régulièrement plutôt qu’une grande quantité d’eau d’un coup. Pensez à quand vous arrosez vos plantes, si vous versez toute l’eau d’un coup elle n’est pas absorbée par la terre ;). Aussi, ne buvez pas glacé, il vaut mieux attendre un peu avant de boire si l’eau sort du frigo.

Ne pas arrêter de manger

Quand il fait chaud on perd facilement l’appétit. Pourtant, vous avez toujours besoin de vos apports en vitamines et minéraux. Surtout si vous buvez beaucoup d’eau. Pour ma part, je mange cru le plus possible dans ces périodes là et avec des graines germées et des légumes lacto-fermentés. Si je n’ai vraiment pas faim je vais opter pour un jus de légumes. Je fractionne mes repas afin de faciliter le travail de digestion. D’ailleurs vous pouvez opter pour des monodiètes sur un repas. Attention à la consommation de sodas et jus de fruits. On a souvent envie d’en boire dans ces moments là mais il faut prendre en compte que toutes ces boissons s’ajoutent à notre consommation de sucre quotidienne. Vous pouvez cependant, de temps à autre, opter pour une des ces boissons enrichies en minéraux et vitamines qui vous aideront à rester hydrater.

Quelques astuces supplémentaires contre la chaleur

En plus des conseils ci-dessus, il y a plein de petites choses que vous pouvez faire chez vous ou à l’extérieur pour vous rafraîchir. Une chose que j’adore : le bain de pieds froid avec du sel d’Epsom ou d’Himalaya. Très efficace pour rafraîchir, détendre les pieds, favoriser la circulation et reminéraliser le corps. A faire le soir ou dans la journée, si vous travaillez de chez vous.
A la maison, il faut ouvrir vos fenêtres le soir quand l’air est plus frais mais la journée fermez tout afin que le chaud ne rentre pas. Ce n’est pas toujours facile à Paris mais vous pouvez accrocher un drap humide à votre fenêtre par exemple. Pour le ventilateur, j’enroule un pain de glace dans un torchon et je le coince au niveau du moteur, cela évite qu’il chauffe et réchauffe la pièce par la même occasion.
Pensez également au sprays d’eau maison ou au brumisateur. Quand je suis chez moi et même dans la rue j’en use et j’en abuse. Cela aide à garder la peau hydratée et rafraîchit quelques instants. Quand je suis chez moi, je me brumise et me mets devant le ventilateur quelques instants pour faire baisser ma température.
Dans les transports, pensez à l’éventail. Surtout avec le port du masque cela donne une légère brise appréciable. L’astuce est de ne pas l’agiter trop vite pour ne pas se donner chaud.

J’espère que ces conseils vous servirons à mieux vivre la prochaine canicule (j’espère pas avant l’année prochaine au moins). En attendant vous pouvez aussi aller voir mes ebooks avec des conseils bien-être.