Encore une chose que les Japonais peuvent nous enseigner. Nous nous inspirions déjà d’eux pour la beauté (on ne compte plus les livres sur les secrets des japonaises), l’alimentation, aujourd’hui c’est la recherche du bonheur qu’ils nous apprennent avec l’Ikigai. Ce mot vient de « iki » qui signifie « la vie » et « gai » ou « la réalisation de ce que l’on attend et espère ». En résumé c’est un outil qui permet de faire le point et de trouver sa mission de vie, son but ou plus simplement l’alignement. Ca fait rêver n’est-ce pas ?

Comment ça marche ?

L’Ikigai est un diagramme qui va vous aider à faire une synthèse de vos talents, compétences…  Le croisement de ces différents cercles représentent votre passion, mission, vocation et profession. Au centre de ces cercles, l’équilibre parfait, ce pour quoi vous êtes faite. En image cela donne cela :

Comment faire son Ikigai ?

Même si cela semble simple à faire, réaliser son Ikigai demande un travail d’introspection et donc du temps. Il est normal que vous ne puissiez pas forcément le faire en 2 heures, nous sommes toutes à différents stades de notre vie et connaissance de soi. Il n’y a pas de mauvais Ikigai, ceci est un travail subjectif. Si vous le faites entre amies, il est normal que chacune mette quelque chose de différent dans la case “ce dont le monde a besoin”. Il est important de ne pas s’auto-censurer ! Comme dans les exercices que je propose dans mon programme, je recommande toujours à mes clientes de ne pas sélectionner leurs pensées. Ce sont souvent les choses qui nous viennent spontanément qui sont les plus justes. Alors, écrivez et ensuite seulement vous pourrez trier à tête reposée.

En résumé

Cet outil est très intéressant, surtout si vous êtes dans une période de réflexion sur vous et ce que vous aimez. Si en plus, comme moi vous êtes quelqu’un de très visuel, il vous permet d’avoir une vue globale en un regard sur vos centres d’intérêts, vos talents etc. Bien sûr, il ne vous donnera pas une solution clé en main mais c’est une bonne piste de départ vers la connaissance de soi. Je vous conseille de l’accrocher au dessus de votre bureau ou dans votre cuisine (à portée de main donc) comme un pense bête qui vous rappellera ce vers quoi vous devez aller 😉 Si après avoir réalisé cet exercice vous vous sentez perdue, ou si vous n’y arrivez pas justement, c’est peut-être le signe que vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé pour vous reconnecter à vous-même.

 

Envie de plus de conseils bien-être ?
téléchargez mon e-book gratuit ici.

Un peu de lecture à propose de l’Ikigai : 

– « Trouver son Ikigai » de Christie Vanbremeersch
– « Le livre de l’Ikigai » de Bettina Lemke,‎ Sabine Rolland
– « IKIGAI«  de Héctor Garcia,‎ Francesc Miralles,‎ Marianne Millon